Entrée des étrangers sur le territoire français : quelles sont les démarches à suivre ?

Entrée des étrangers sur le territoire français : quelles sont les démarches à suivre ?

La France séduit un nombre toujours croissant d’étrangers. Mais quelles sont les démarches qu’un étranger se doit de suivre pour accéder au territoire français ? Les réponses dans ce qui suit.

Les étapes de demande d’un visa

Lorsqu’il est question de venir en France, le visa est obligatoire sauf pour les ressortissants d’un état membre de l’Union européenne, de l’EEE (Espace Économique Européen) et de la Suisse. Le visa est de trois sortes selon le motif de la visite et la durée du séjour. En premier lieu, le visa de court séjour, aussi appelé visa Schengen, qui est le document à fournir pour un séjour de moins de trois mois sur le territoire français. En second lieu, le visa de transit qui concerne les étrangers qui cherchent à transiter en France pour un séjour de moins de 5 jours. En troisième lieu, le visa long séjour qui est supérieur à 3 mois. Les éléments nécessaires pour demander un visa sont l’identité du demandeur, ses documents de voyage, son motif de séjour, ses moyens de subsistance ainsi que son lieu d’hébergement. À noter que cette liste peut varier d’un pays à l’autre. Le formulaire de demande figure également parmi les documents à fournir. Son modèle dépend du type de visa demandé. Pour obtenir un visa, le demandeur doit se rendre à l’ambassade ou au consulat français de son pays d’origine.

La procédure de demande de titre de séjour en France

L’obtention d’un titre de séjour est également nécessaire pour pouvoir séjourner en France. Dans ce cas de figure, le détenteur d’un visa long séjour est tenu de contacter l’autorité préfectorale française de son lieu de résidence pour demander une carte de séjour. Cette dernière doit être acquise dans les deux mois qui suivent son entrée sur le sol français. Il existe deux principales cartes de séjour : la carte de séjour de résident et la carte de séjour temporaire. Cette dernière concerne les étrangers qui souhaitent rester dans l’Hexagone pendant moins d’un an pour des raisons académiques, professionnelles, touristiques, familiales ou privées. Les conditions d’obtention de ce type de titre sont la détention d’un visa long séjour ainsi que la régularité de l’entrée et du séjour. Les personnes concernées ne doivent pas non plus être une menace pour l’ordre public. En ce qui concerne la carte de séjour de résident, celle-ci vise un séjour de 10 ans. Les conditions requises sont entre autres la résidence régulière et ininterrompue sur le sol français, une intention de s’établir sur le long terme en France, une intégration républicaine et l’absence de menace à l’ordre public. À noter que la liste de justificatifs à fournir dans cette démarche varie selon le type de carte de séjour à demander. 

Laisser un commentaire