Les litiges relatifs au droit bancaire ne sont pas rares. C’est là qu’entre en jeu l’avocat en droit bancaire. Il a pour rôle de trouver une issue amiable ou bien contentieuse dans tous les différends qui opposent un particulier ou une entreprise à une banque ou un établissement de crédit. En savoir plus !

Quelles sont les missions d’un avocat en droit bancaire ?

Le droit bancaire est l’ensemble des règles juridiques encadrant l’activité des banques. Étant donné qu’il s’agit d’un domaine complexe, les litiges associés au droit bancaire nécessitent l’intervention d’un professionnel qualifié, dont un avocat en droit bancaire. Ce dernier est compétent pour les différends opposant des clients (particuliers ou professionnels) à leur organisme bancaire. Il a également pour rôle de traiter les litiges qui opposent des acteurs du domaine bancaire entre eux. Ce professionnel du droit peut donc agir pour défendre les intérêts des établissements de crédit, des professionnels de la finance et des clients d’une banque.

Pour ce qui est des consommateurs, les litiges les plus fréquents sont, entre autres, la fraude, l’escroquerie à la carte bancaire, les litiges concernant les frais de tenue de compte, les crédits à la consommation, la caution d’un prêt immobilier, le surendettement, le calcul d’un taux d’intérêt, la clôture et le transfert de compte, les problèmes liés à des chèques, etc.

Pourquoi consulter un avocat compétent en droit bancaire ?

Il est très important de se faire accompagner par un avocat en droit bancaire en cas de litiges avec sa banque. Certes, il est envisageable de procéder soi-même à un recours à l’amiable,  mais cela n’a que très peu de chance de réussir. Pour cause, l’établissement financier n’accorde que très peu d’intérêt aux demandes non initiées par un professionnel du droit. Bénéficiant d’une connaissance et d’une expérience dans le domaine, l’avocat compétent en droit bancaire sait s’opposer à une banque. De ce fait, une demande formulée au nom d’un cabinet d’avocats a plus de chance de retenir l’attention de cette dernière. Il va tenter de trouver un arrangement amiable avec l’établissement bancaire de son client. Au besoin, il défendra les intérêts de ce dernier devant les juges.

Comment consulter un avocat en droit bancaire ?

De prime abord, il faut savoir que certains avocats se spécialisent dans la défense des établissements de crédit, et d’autres dans celle des clients. De ce fait, il est nécessaire de bien se renseigner avant toute décision, car leurs compétences ne seront pas les mêmes pour traiter une affaire donnée. Le second critère à considérer est le montant des honoraires du professionnel convoité. Occupant une profession libérale, l’avocat en droit bancaire est libre de fixer le coût de sa prestation. Cela dépend généralement de la complexité de l’affaire à gérer et de la notoriété du cabinet en question. Par ailleurs, un bon avocat est celui capable d’écouter attentivement les besoins de son client. Pour tout le reste, il faut privilégier un expert de renom, car sa réputation fait qu’il est plus souvent sollicité.

Fermer le menu