Maître Milijana JOKIC, avocat Serris et Paris

Maître Milijana JOKIC, avocat Serris et Paris


Avocat Serris et Paris, Milijana JOKIC vous assiste et vous conseille dans vos démarches juridiques et judiciaires.

Installée depuis 2016, Maitre JOKIC vous accueille dans son cabinet principal basé à SERRIS – VAL D’EUROPE, ville dynamique et en plein essor. Elle dispose également d’un cabinet secondaire à PARIS.
Depuis qu’elle a prêté serment en 2015, Maître JOKIC exerce principalement son activité dans les domaines suivants :

Les compétences et l’expérience de Maître JOKIC, avocat Serris et Paris

Titulaire d’un Master II en Droit des Affaires de l’Université PARIS XIII et Major de promotion, Maître JOKIC a notamment rédigé un mémoire sur les délais de paiement interentreprises et la Loi LME.

Également titulaire d’un Master II en Droit des Activités Numériques de l’université PARIS V Descartes, Maître JOKIC est votre meilleur conseil sur toutes les questions relatives à Internet, au commerce électronique, à la protection des consommateurs sur Internet et aux droits de propriété intellectuelle et industrielle.

Ses compétences couvrent aussi les domaines du contentieux civil et commercial dont elle maitrise parfaitement les règles de procédure. Elle peut ainsi identifier rapidement la procédure la plus adaptée aux intérêts de ses clients.

Les valeurs du Cabinet JOKIC, avocat Serris et Paris

Écoute, réactivité, disponibilité et transparence font partie du quotidien de Milijana qui accueille et accompagne ses clients avec professionnalisme et dans le respect des règles déontologiques qui gouvernent la profession d’avocat.

La question des honoraires d’avocat est abordée dès le premier rendez-vous et fait l’objet d’une convention claire et détaillée.
Selon le Règlement Intérieur National régissant la profession d’avocat, les honoraires et les modalités de règlement sont en principe fixés librement par l’avocat, en accord avec son client et en considération de sa situation de fortune, de la difficulté de l’affaire, des frais que l’avocat doit exposer, de sa notoriété et de ses diligences.

Les modes de fixation des honoraires diffèrent selon les cas :

  • La convention au forfait qui détermine à l’avance le coût total d’une prestation.
  • La convention au temps passé, laquelle fixe le taux horaire applicable lorsqu’il est impossible de connaître à l’avance la durée d’un procès et la nature exacte des diligences à accomplir compte tenu de la complexité du dossier.
  • Le contrat d’assistance juridique : Pour les entreprises qui ont régulièrement besoin de conseils juridiques et qui pourront ainsi bénéficier de tarifs préférentiels.
  • L’aide juridictionnelle, aide financière que l’état accorde aux justiciables dont les revenus sont insuffisants pour accéder à la justice.